FAQ

Pourquoi conserver la pulpe dentaire ?

Pouvoir conserver ses propres cellules souches avant l’apparition d’une maladie est une opportunité rare dans la vie d’un individu. La chambre pulpaire d’une dent de lait ou d’une dent de sagesse d’un jeune adulte est riche en cellules souches pluripotentes. L’extraction d’une dent pour des raisons médicales est fréquente (plus de 70% chez les 15-25 ans) et permet d’envisager le stockage de la pulpe dentaire sans intervention médicale supplémentaire.

Quand faire le prélèvement ?

Les dents de lait et de sagesse sont extraites sur recommandation de votre chirurgien-dentiste, orthodontiste ou médecin spécialisé en stomatologie. Hormis les cas d’accident ou de traumatisme, les dents sont extraites pour permettre un bon positionnement des dents définitives. Toutes les dents de lait ou de sagesse sont riches en cellules souches adultes.
Après l’adolescence, la qualité et quantité des cellules souches de la pulpe dentaire diminuent proportionnellement avec l’âge du patient (diminution de la vascularisation, rétrécissement de la taille de la chambre pulpaire).

Comment récupérer les échantillons conservés au sein de la biobanque ?

En cas de nécessité d’utilisation pour une thérapie cellulaire donnée, la biobanque mettra l’échantillon à disposition. L'Institut Clinident BioPharma Swiss n'est pas responsable du transport et de son coût vers l’hôpital ou la société pharmaceutique qui aura la responsabilité de sa future utilisation.

Peut-on utiliser plusieurs fois les cellules souches issues de la dent ?

Oui, les cellules souches peuvent être cultivées en grand nombre avant utilisation. Cette option est sous la responsabilité technique de l’utilisateur final (hôpital ou société pharmaceutique).

Que se passe t-il au terme des 20 ans prévus au contrat ?

Au terme des 20 ans, le propriétaire légitime pourra prolonger la durée de conservation aux conditions du marché.

Site propulsé par SubstancesActives